Loading Events

(English text follows)
SONG OF THE EXILE (Ke tu qiu hen)
(1990, Taiwan/États-Unis, 105 min., 16mm, VOSTA) Anne Hui

Tristement méconnue dans le monde occidental, Ann Hui est pourtant une des voix les plus importantes du cinéma féministe, du cinéma hongkongais et du cinéma moderne en général. Ayant réalisé une trentaine de films sur une période de trente ans, Hui a été récompensée maintes fois pour ses films dans de nombreux festivals autour du monde.

Dans une de ses œuvres les plus intimes, SONG OF THE EXILE, elle raconte l’histoire semi-autobiographique d’une jeune femme, Cheung Hueyin (l’incomparable Maggie Cheung), étudiant le cinéma à Londres qui doit rentrer à Hong Kong pour assister au mariage de sa sœur. De fortes tensions familiales viendront alors dévoiler au grand jour un choc culturel entre les valeurs traditionnelles et la liberté à laquelle Hueyin a goûté lors de son exile. Cette proximité forcera mère et fille à examiner la dynamique de leur relation difficile, qui les mènera éventuellement à visiter le Japon natal de la mère qui, elle aussi, est prise entre deux cultures.

Autant une œuvre sur l’interculturalité et la diaspora qu’une puissante exploration du rôle de la femme à travers différentes cultures et différentes époques, SONG OF THE EXILE est sans doute le film le plus personnel de l’œuvre d’Ann Hui. Difficile de ne pas s’identifier à cette histoire touchante qui, à l’aide de sa distribution impressionnante et sa scénographie authentique, réussit à nous transporter à travers le monde et le temps pour nous faire vivre de fortes émotions.

N’ayant connu qu’une sortie limitée au cinéma il y a trente ans, et jamais distribué en DVD, il s’agit d’un film assez difficile à voir. Par chance, nous avons réussi à obtenir une magnifique copie 16mm, sous-titrée en anglais, qui avait été produite pour le marché taïwanais. De par sa nature immersive, c’est un film qui mérite absolument d’être vu en salle. Donnez-lui une chance et vous ne le regretterez pas!

dim./Sun. Feb. 9 fév. @ 6:30 pm
Cinéma VA-114 – 1395 René-Lévesque O. (métro Lucien l’Allier)
8$,6$(étudiants/students, 65+) argent comptant / cash only

SONG OF THE EXILE (Ke tu qiu hen)
(1990, Taiwan/USA, 105 min., 16mm, English subtitles) Anne Hui

Sadly unknown in the West, Ann Hui remains one of the most important voices in Asian and female-directed cinema of the last few decades. Having directed at least thirty films in as many years, Hui has received accolades and awards from many top critics and international festivals.

In one of her most intimate works, SONG OF THE EXILE, she tells the semi-autobiographical tale of a young woman in the 1970s, Cheung Hueyin (the incomparable Maggie Cheung), studying cinema in London who must return to Hong Kong for her sister’s wedding. Strong family tensions rise to the surface one day revealing a cultural gap between traditional values and the freedom Hueyin tasted during her exile in London. This forces mother and daughter to explore the dynamic of their difficult relationship which takes them both to Japan, a place where Hueyin discovers her mysterious half-Japanese roots.

It’s as much a film about intercultural conflict as it is a powerful exploration of the role of women throughout different cultures and periods of history and is the director’s most personal work. It’s hard not to identify with this touching story with its impressive cast, authentic scenery and naturalistic photography. Altogether very captivating.

Having had a very limited distribution 30 years ago and never released on DVD, it is a very rare treat to see this in any format. We’ve been able to secure a pristine subtitled 16mm print created for the Taiwanese market. By its very nature, it is a film that truly must be seen in a theatrical setting. Rest assured, you will not regret this night out at the movies. (It’s also a perfect reason to escape the interminably long, over-hyped, boorish event known as The Academy Awards taking place the same night!)

Go to Top